L’avenir de la photo: le 360°

Nous avons récemment eu l’occasion de tester l’appareil RICOH THETA S, produit par Ricoh Imaging. Ce petit bijou permet de capturer en photo et vidéo tout ce que vous souhaitez à 360°, en très haute résolution, et de l’envoyer directement via votre smartphone sur les réseaux sociaux.

La prise en main et l’utilisation sont très simples! Un bouton central sert de déclencheur… Mais il est également possible de déclencher l’appareil à distance via l’application (idéal par exemple pour le secteur immobilier afin de faire des photos sphériques de chaque pièce d’une maison à vendre). Trois boutons se trouvent sur le côté pour allumer l’appareil, activer ou désactiver le signal wifi et passer du mode photo à celui vidéo. Really easy to use!

En mode “photo

Le RICOH THETA S capture des images en haute résolution sphériques allant jusqu’à près de 14 mégapixels. Il permet aux photographes amateurs et professionnels de saisir des images sphériques, tout en offrant mobilité et portabilité grâce à sa taille compacte et son design unique.

Très facile à utiliser: on prend une photo 360°, on connecte ensuite son smartphone via le wifi émis par le Theta S, on télécharge l’image sur l’appli THETA S préalablement installée et hop, le tour est joué! En mettant la photo sphérique en mode “Vue VR lentille simple”, vous pouvez faire tourner votre smartphone, vers le haut, vers le bas, à gauche, à droite…dans tous les sens… afin de faire découvrir ce petit chef-d’oeuvre à 360 degrés à vos amis! A coup sûr, ils seront bluffés!

Les images sphériques peuvent être téléchargées sur le site theta360.com, partagées sur Facebook, Twitter et Tumblr mais également postées sur Google Maps, Google+ et la chaîne YouTube 360°. L’API (Application Program Interface) du THETA S est basée sur celle de Google qui supporte les contenus sphériques pour la compatibilité avec les services Google.

Jusque là, nous restions dans le “basique”… Passons au fun! Ricoh Imaging a conçu une autre application pour smartphone qui s’appelle THETA +… Avec celle-ci, il est possible de customiser les photos! On choisit la photo, on sélectionne la vue qu’on préfère (ballon miroir, petite planète, plane ou direct), on applique un filtre comme sur Instagram, on corrige l’image (contraste, netteté, ombre, saturation, etc.), on peut même y ajouter du texte ou un “timbre”! Et voilà… c’est prêt à être partagé!

tetha sphere

Vue “ballon miroir” avec effet “pavo”

https://theta360.com/s/g1riUSi4dYdpkVhj1bU2rhmim

thetaplanete

Vue “Petite Planète, sans effet

https://theta360.com/s/36inTqykPJHFnPYa1fdO8RwnY

En mode “vidéo”

Le Ricoh THETA S peut également enregistrer des vidéos sphériques Full HD (1920 x 1080 pixels à 30ips) d’une durée maximale de 25 minutes. Mais attention, il est difficile d’uploader la vidéo via son smartphone si le fichier MP4 est trop lourd! Nous avons dû passer par l’application de bureau RICOH THETA en connectant directement le THETA S au laptop pour télécharger notre film du concert de Coldplay. Et nous n’avons malheureusement pas réussi à mettre les 8 minutes de vidéo (951Mo)… L’export est limité à 10 secondes (4.5Mo)! Par ailleurs, le son est un peu saturé!

Petite vidéo (10 secondes!) du concert de Coldplay à Bruxelles, le 22 juin 2017: 

 

En résumé: mention spéciale pour la photo 360

Le RICOH THETA S est petit appareil très maniable et convivial qui fait des très chouettes vidéos et photos sphériques. Très facile d’utilisation pour partager les photos sur les réseaux sociaux via l’application sur smartphone… Mais par contre, petite déception pour les vidéos qui au final ne peuvent être consultées que sur le laptop en local!

Prix: 399€

Où acheter? http://shop-fr.ricoh-imaging.eu/ricoh-theta-s.html

Ecrit par So L.

 

 

Si vous avez adoré cet article, vous aimerez peut-être:

Publicités

Instagram dans la vraie vie: le polaroïd

Aujourd’hui, je vais vous parler de photographie. Cela fait quelques temps que le polaroïd vit une seconde jeunesse auprès du grand public. Grâce à Instagram? Par soucis de décoration? Ou tout simplement pour sortir un peu de ce monde numérique où toutes les photos finissent dans un album sur Facebook ou dans la mémoire de nos smartphones?

J’ai longtemps hésité à m’acheter un appareil pour faire des photos instantanées. Je trouvais ça tellement cool pour décorer un bureau ou une chambre. Mes yeux s’étaient posés sur l’Instax mini 8 de Fujifilm dont le prix tournait autour des 65€. Un prix qui n’est pas exagéré pour ce type d’appareil, mais qui m’a longtemps fait hésiter: à ce prix, pourquoi je n’imprimerais pas les photos prises avec mon iPhone moi-même?

Heureusement, quelqu’un qui m’est cher à décidé de me l’offrir! Ma seule crainte était le prix des films. On m’avait dit que chaque photo coûtait 1€. Finalement, j’ai réussi à trouver 20 films pour 17,50€ chez Hema… Au final, cela reste donc tout à fait abordable si on ne sort l’appareil que lors de certaines occasions: des soirées entre amis, des réunions de famille, Noël, Nouvel an… L’appareil est plutôt léger et facile à transporter pour le moindre évènement.

L’Instax mini 8 propose plusieurs modes: intérieur, nuageux, lumineux et très lumineux. J’ai vu sur Internet qu’il y avait moyen d’acheter des petits filtres de couleurs à placer devant l’objectif pour donner des effets à ces photos, exactement comme sur Instagram! Il existe également des films spéciaux avec des couleurs ou des motifs sur les côtés: par exemple, des films Disney pour faire sourire les enfants lorsque la photo sort! 🙂  

A vous de décider de l’utilisation de ces précieuses photos! Vous pouvez les coller ou les suspendre chez vous ou bien les offrir à vos amis. C’est petit comme cadeau, mais comme on dit: c’est l’intention qui compte!

Et vous? Que pensez-vous des photos instantanées?

Un peu d’histoire

Le premier appareil à développement instantané (Polaroid 95) a été commercialisé en 1948 aux Etats-Unis. Les photos sont alors en noir et blanc. il faudra attendre 1963 et l’invention du film Polacolor pour que les photos instantanées sortent enfin en couleurs. Concurrencé par la photographie argentique d’abord et numérique ensuite, le polaroid perd du terrain et finit par mourir dans les années 2000. Mais comme la mode est un éternel recommencement et que le vintage a de plus en plus la cote, le “pola” retrouve aujourd’hui une seconde jeunesse avec notamment Fujifilm.

Ecrit par Del.

Cet article vous a plu? Vous aimerez peut-être aussi:

Un autre monde: la réalité virtuelle

Nous avons testé cette semaine, le casque de réalité virtuelle d’Alcatel, avec le smartphone IDOL 4. Cet engin vous permet de regarder des vidéos en 2D et 3D ainsi qu’admirer des paysages à 360°.

Au déballage du téléphone, nous avons agréablement découvert que le casque sert également de rangement au téléphone.

Le coffret contient :

  • Le casque de VR
  • Smartphone IDOL 4
  • Chargeur Smartphone
  • Ecouteurs
  • Une coque de protection pour le smartphone
  • Le manuel d’utilisation

Après avoir configuré le smartphone en quelques minutes et téléchargé quelques applications, je me suis lancée dans la réalité virtuelle pour la première fois. Il suffit juste de connecter le téléphone dans le casque et lancer l’application « Menu VR », ensuite vous vous laissez embarquer dans un monde virtuel comme si vous y étiez.

J’ai testé pour vous 3 applications.

La première « roller coaster ride » est un jeu où le but est d’éclater des ballons de baudruche avec une épingle en bougeant la tête pour diriger l’épingle le tout évidemment en étant sur une montagne russe. Effet garanti, après un tour de manège j’ai eu le vertige… Quelle chochotte ahah !!

Pour me remettre de mes émotions, j’ai voulu tester quelque chose de plus soft et c’est donc l’application d’ARTE 360 que j’ai essayée. Cette appli nous permet de regarder les documentaires d’ARTE filmés sur 360 degrés. J’ai plongé avec les requins, sensations exceptionnelles, on se croirait en pleine mer.

J’ai ensuite téléchargé une vidéo grâce à l’appli déjà préinstallée sur l’IDOL4. Celle-ci nous permet de sauter en parachute et encore une fois les effets sont surprenants, j’ai vraiment eu l’impression d’être en train de voler, durant la chute je bougeais la tête de gauche à droite et de haut en bas, j’avais une vue imprenable sur la montagne.

A la fin de ce baptême de réalité virtuelle, je peux vous assurer que les sensations sont au rendez-vous, je suis complètement conquise par l’IDOL 4 et le casque VR d’Alcatel ! ☺

Pour plus d’infos sur le produit, c’est par ici!

Ecrit par Jeanne

Cet article vous a plu? Vous aimerez peut-être aussi: